Quels sont les effets du télétravail sur la santé ?

·2 min de lecture

Pour les vingt ans de Futura, notre rédaction s’est intéressée à un phénomène de société qui s’est accéléré avec la pandémie et qui bouleverse la Planète depuis le mois de février 2019 : le télétravail. Il est devenu subitement le mode de travail principal pour de nombreuses personnes pendant des mois. À l’heure du retour en présentiel, du moins en partie, quelles conclusions pour la santé des personnes pouvons-nous tirer de cette expérience grandeur nature ?

Tout d’abord, il est à noter que la possibilité de télétravailler un ou plusieurs jours par semaine est le plus souvent perçue comme un avantage par les salariés. Les entreprises ne proposant pas le télétravail aux postes télétravaillables sont quasiment perçues comme rétrogrades ! La question « Quelle est la politique de l’entreprise en terme de télétravail ? » est devenue la norme en entretien d’embauche pour les postes concernés. Sous des apparences séduisantes, les avantages du télétravail méritent d’être contrastés et les risques pour la santé des travailleurs soulignés.

Liberté d’organisation ou disponibilité illimitée ?

L’Institut national de Recherche et de Sécurité (INRS), organisme qui agit pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles, a défini le télétravail. Il comprend « toute forme d’organisation du travail dans laquelle un travail qui aurait également pu être exécuté dans les locaux de l’employeur est effectué par un salarié hors de ces locaux de façon volontaire ». Par « hors de ces locaux », on entend le plus souvent le domicile du salarié. Le télétravail en espace de coworking demeure une pratique à la marge.

Selon une enquête menée par l’Ugict-CGT en septembre 2021 chez 15.000 personnes, le télétravail permet de mieux concilier vie professionnelle et vie personnelle pour 71 % des répondants. Mais si des horaires assouplis facilitent l’organisation de la vie familiale, deux tiers des répondants déclarent avoir reçu des sollicitations sur des périodes de temps habituellement non travaillées. Concrètement, 55 % des employeurs n’ont pas défini de plages horaires de travail et 60 % d’entre eux n’ont pas mis en place de dispositif pour garantir le droit à la déconnexion. En outre, pour 47 % des répondants, la charge de travail a augmenté avec le télétravail.

Le télétravail favorise l’effacement d’un signal temporel net entre travail et vie personnelle

Comme le souligne l’Académie de Médecine, « le télétravail favorise...

> Lire la suite sur Futura

VIDÉO - Télétravail : 6 conseils pour ne pas s'épuiser

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles