Quels sont les bienfaits du kéfir, cette boisson fermentée purifiante ?

·1 min de lecture

Connaissez-vous le kéfir ? D'originie turque, le keif (traduit par "qui donne du plaisir ") fait partie de la famille des boissons qui font du bien à l’organisme. Facile à fabriquer chez soi, c'est un booster pour notre flore intestinale et pour notre santé en général !

Il existe deux sortes de kéfir. Le kéfir de fruits (appelé aussi kéfir d'eau) et le kéfir de lait. Le kéfir de lait est réalisé à partir de caséine, la protéine contenue dans le lait. Pour obtenir ce kéfir, on laisser fermenter les grains du kéfir - un levain constitué de levure et de bactéries - dans du lait de vache, de chèvre ou de brebis. Le kéfir de fruits est quant à lui réalisé à partir de grains plus petits, qui fermentent dans de l’eau ou du thé, et auquel on ajoute des fruits secs et du citron. Cette super-boisson favorise la digestion, reconstitue la flore intestinale et renforce le système immunitaire.

Renforcer ses défenses immunitaires grâce à son alimentation, c'est possible. Et le kéfir a plusieurs arguments en sa faveur ! En effet, il contient de nombreux nutriments, comme la biotine et le folate, qui boostent le système immunitaire et protègent les cellules. Il contient également des probiotiques : des micro-organismes vivants qui agissent de façon positive sur l’organisme. En renforçant notre flore intestinale avec des aliments ou des boissons fermentés, nous renforçons aussi nos défenses immunitaires.

Si le kéfir de fruits est plus riche en vitamines et en antioxydants, ce qui donne de l'énergie, (...)

Lire la suite sur le site de Voici

C’est quoi le batch cooking, cette méthode de cuisine anti-stress qui nous fait gagner de l'argent ?
Ce produit à sourcils incroyable se vend toutes les 9 secondes !
La famille Hadid, fan du tortilla challenge ? Découvrez leur Hack Wrap, la recette gourmande qui séduit des millions de fans
Ultra sexy, la nouvelle Pixie Cut de Jennifer Lopez est la coupe tendance du printemps 2021
Injections d'acide hyaluronique : quels sont les vrais bénéfices et à quel âge commencer ?