Quels appareils auront droit au bonus réparation mi-décembre ?

Réparer pour moins jeter. À partir du 15 décembre, l’état proposera un bonus réparation pour inciter les Français à donner une seconde vie à leur électroménager. Ce coup de pouce prendra la forme d’un forfait allant de 10 à 45 euros.

Cette mesure, longtemps repoussée, fait partie de la loi anti-gaspillage pour l’économie circulaire (AGEC) votée en 2020. Pour en bénéficier, il suffira d’aller sur le site internet d'Ecosystem ou de QualiRepar et de renseigner l’appareil que l’on souhaite remettre en service. Le site indiquera alors le montant du forfait ainsi qu’une liste de réparateurs situés à proximité. La somme allouée sera directement déduite de la facture finale. Le professionnel sera ensuite indemnisé sous quinze jours par Ecosystem ou Ecologic, les deux organismes impliqués dans le dispositif. Évidemment, n’importe qui ne peut pas se déclarer « réparateur ». Il faut recevoir le label « QualiRépar », accordé pour trois ans. Pour le moment 500 dépanneurs ont été agréés. Ils seront 1500 d’ici l’année prochaine et 10 000 en 2027.

Alors combien peut-on espérer précisément ? Tout dépend du type d’objet. "Une trentaine de catégories de produits qui ne sont plus sous garantie bénéficieront de ce bonus réparation" explique Nathalie Yserd, directrice générale d'Ecosystem, au micro de France Info.

Bonus de 10 euros : bouilloire, centrifugeuse et extracteur, grille-pain, presse-agrumes, fer à repasser, machine à café avec filtre.

Bonus de 15 euros : appareil de sport (vélo d'appartement, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Inflation : quels sont les produits qui ont le plus augmenté en un an ?
Harcèlement scolaire : quels sont les signes qui doivent vous alerter ?
Quels sont les grades de l'armée du plus petit au plus grand ?
Quels sont les placements qui rapportent le plus ?
Pourquoi n'a-t-on pas d'élections de mi-mandat en France ?