“Quelqu'un sait” : hanté par l'affaire Marion Wagon, l'enquêteur qui a tout suivi fait de glaçantes confidences

![CDATA[DOC W9]]

Vingt-six ans. Le 14 novembre 1996, Marion Wagon, âgée de dix ans, disparaît. Roland Courdesses est alors chef de la sûreté urbaine au commissariat d'Agen. Il se rappelle avoir tout de suite été alerté par l'appel signalant la disparition de la fillette. La raison ? Il la révèle dans à nos confrères de Télé Star dans une interview publiée le 24 mai 2022. "D'abord parce qu'il me renvoie à une terrible affaire de 1984, celle de Magali Forabosco, 7 ans, disparue à la sortie de l'école et retrouvée morte quinze jours plus tard. Et ensuite parce que nous sommes en pleine psychose Marc Dutroux. Donc, on envisage le pire. Tout de suite".

Dans cette affaire, une nouvelle juge a été nommée. Une bonne nouvelle pour l'ancien enquêteur : "Elle a raison ! Bien sûr, il faut vérifier les pistes Fourniret et François Vérove, dit Le Grêlé, mais je ne pense pas que Marion ait été victime de ces tueurs en série". Et pour cause : Roland Courdesses est persuadé qu'une ou plusieurs personnes sont au courant de ce qui s'est déroulé : "Vous savez, Marion a été la dernière affaire de ma carrière, et elle me hante depuis vingt-cinq ans. Quand on échoue comme ça, le sentiment d'avoir fait tout ce que l'on pouvait ne pèse pas lourd. C'est aussi pour ça que je parle, pour déclencher l'envie de parler chez celui qui sait. Car quelqu'un sait."

Roland Courdesses : "Je suis devenu 'le meilleur ami de Marion'"

Il faut dire que pour l'ancien enquêteur, cette affaire (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

TÉMOIGNAGE Mon mari espère que notre bébé ne me ressemblera pas
En plein cours une étudiante en médecine se découvre un cancer grâce à son professeur
Un futur papa pique une colère en découvrant qu'il va avoir une fille
TÉMOIGNAGE Né sans mâchoire j'ai trouvé celle qui m'accepte comme je suis
Arnaque à l'hôpital : une jeune femme doit payer pour avoir pleuré en consultation

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles