Quelles sont les trois nouvelles missions qui débarquent sur Mars ?

Xavier Demeersman, Journaliste
·2 min de lecture

La première arrivée était la sonde spatiale des Émirats arabes unis Amal (Hope en anglais), le 9 février. Son insertion en orbite a été couronnée de succès. Une grande réussite et premier jalon pour ce pays qui ambitionne l’installation d’une colonie humaine à l’horizon 2100 (lire Ville sur Mars : l'ambitieux projet des Émirats arabes unis). Amal/Hope a transmis à la Terre sa première image de Mars. On y reconnait les volcans géants du trio Tharsis, le mont Olympe et aussi l’échancrure caractéristiques de la planète : Valles Marineris.

2021, une année faste pour l'exploration spatiale

Quelques heures après Hope, c’était le tour de la Chine avec Tianwen-1 de faire son entrée sur le théâtre martien. C’est la première fois aussi que la grande puissance spatiale s’aventure autour de la Planète rouge. Tianwen-1 transporte avec lui un rover qui devrait se séparer de l’orbiteur en avril pour aller se poser sur le sol aride et poussiéreux de Mars.

Last but not least : Perseverance et Ingenuity

Partie de la Terre le 30 juillet, Mars 2020 de la Nasa sera la dernière arrivée de la série de 2020. À trois jours de l’atterrissage, le vaisseau n’est plus qu’à cinq millions de kilomètres de sa destination finale.

Le 18 février, la capsule qui contient Perseverance se détachera du vaisseau de croisière pour un plongeon dans l’atmosphère à plus de 20.000 km/h. Quelques instants plus tard (peu avant 22 heures), au terme de « sept minutes de terreurs », les ingénieurs du JPL recevront le signal de Perseverance qu’il s’est posé en douceur. Si tout va bien, bien sûr. La Nasa en est pas à sa première expérience et toute la séquence de...

> Lire la suite sur Futura