Quelles sont les origines des soldes d'été ?

Maxime Poul
·3 min de lecture
Cet été, dans tous les départements de France, les soldes dureront du mercredi 15 juillet au mardi 11 août.
Cet été, dans tous les départements de France, les soldes dureront du mercredi 15 juillet au mardi 11 août.

Ce mercredi 15 juillet débutent les soldes. Décalés cette année en raison de la pandémie de coronavirus, ils dureront jusqu’au mardi 11 août. Mais savez-vous d’où vient cet événement populaire représentatif de notre société de consommation ?

Top départ des soldes d’été 2020. Initialement prévus le mercredi 24 juin, ils ont été décalés au 15 juillet en raison de la crise de coronavirus qui a impacté le monde entier, notamment les commerçants de l’Hexagone. Cette décision exceptionnelle a été prise par le ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire à la demande des petits commerçants, afin de les aider à reconstituer leur trésorerie. De plus, les commerces ayant été fermés pendant plusieurs semaines à cause de cette crise sanitaire, des stocks très importants se sont accumulés.

À noter que depuis cette année et les soldes d’hiver 2020, ils ne durent plus six mais quatre semaines, en application de la loi du 22 mai 2019 sur la croissance et la transformation des entreprises (dite loi “Pacte”). Une loi votée afin d’améliorer la visibilité des soldes pour améliorer leur résultat. Le déroulement et le fonctionnement des soldes a beaucoup changé ces dernières années, retour sur l’histoire d’un événement qui dure depuis bien plus d’un siècle.

Nés à Paris

Les origines des soldes remontent aux années 1830, au moment de l’amorce de la grande distribution. Simon Mannoury fonde en 1830 le premier grand magasin parisien, le “Petit Saint-Thomas” qui deviendra ensuite le “Bon Marché”, en 1852. Ce très créatif commerçant normand remet totalement en cause le traditionnel système de vente des produits manufacturés, basé sur la négociation du prix et met en place la libre circulation dans les rayons, les étiquettes qui affichent les prix fixes et même la vente par correspondance.

Un nouveau schéma de vente qui entraîne la multiplication des produits et donc des invendus. Il décide alors d’organiser une opération de liquidation des stocks d’invendus à prix cassés pour faire place aux nouveautés. C’est là que les soldes sont nés. Ceux de Simon Mannoury connaissent un véritable succès. Cette invention révolutionne totalement les méthodes traditionnelles de commercialisation à une époque où les grand magasins se répandent de plus en plus.

Affiche pour le lancement des soldes d'été dans le magasin "Petit Saint-Thomas". (Source : gallica.bnf.fr)
Affiche pour le lancement des soldes d'été dans le magasin "Petit Saint-Thomas". (Source : gallica.bnf.fr)

Réglementés depuis 1906

Les soldes se popularisent de plus en plus jusqu’à la fin du XIXe siècle et c’est au début du siècle, le 30 décembre 1906, qu’ils deviennent réglementés pour la première fois par une loi qui régule les périodes et les conditions des soldes. Au fil des ans, cette loi a été complétée par divers textes, notamment en 1962 et 1989. En 1996, un décret limite ces périodes de vente à deux fois par an, et chaque période ne peut excéder une durée continue de deux mois. Depuis, si les périodes sont toujours restées limitées à deux par année (soldes d’hiver et soldes d’été), les différents gouvernements ont modifié à plusieurs reprises leurs durées.

Ce contenu peut également vous intéresser :