Quelles sont les obligations de Patrick Balkany lors de sa conditionnelle ?

La justice n'impose pas le port du bracelet électronique à Patrick Balkany lors de sa libération conditionnelle.
La justice n'impose pas le port du bracelet électronique à Patrick Balkany lors de sa libération conditionnelle.

Après 5 mois en détention à Fleury-Mérogis (Essonne) pour fraude fiscale, Patrick Balkany est sorti de prison sous conditions ce vendredi matin. Quelles obligations doit-il respecter ?

Condamné pour "blanchiment de fraude fiscale", Patrick Balkany est sorti de prison ce vendredi matin et a bénéficié d'une libération conditionnelle après 5 mois passés dans la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis. Condamné à une peine de 4 ans de prison dont une avec sursis, l'ancien maire de Levallois-Perret était retourné derrière les barreaux en février dernier après avoir bénéficié d'une libération sous bracelet électronique pour raisons de santé. Mais face à l'attitude des Balkany qui avait fait sonner leurs bracelets électroniques à de nombreuses reprises et pas respecté leurs obligations judiciaires, Patrick Balkany avait été renvoyé en prison au mois de février dernier.

La sortie de prison de ce vendredi matin fait suite à la décision prise jeudi par la cour d'appel de Paris, qui lui a accordé une libération conditionnelle. Pour ce, son avocat a avancé l'état de santé de son client ainsi que son âge, 73 ans, au moment ou ce dernier avait effectué les deux tiers de sa peine. Mais comme l'indique son nom, une libération conditionnelle est accompagnée de conditions, sous peine d'être renvoyé en prison, comme cela a été le cas en février 2020 pour l'ancien maire de Levallois et sa femme, lorsqu'une centaine d'incidents avaient été relevés.

Interdiction de quitter le territoire sans autorisation

Alors que la fin de son séjour derrière les barreaux était fixée au 21 avril 2023, Patrick Balkany a pu regagner son domicile à Giverny (Eure) mais avec certaines obligations et interdictions. S'il ne porte cette fois-ci pas de bracelet électronique et ne n'a pas d'obligation de pointage au commissariat, il ne pourra pas quitter le territoire français sans l'accord du juge. Il devra également continuer à payer sa dette au trésor public liée à ses malversations financières, qui est supérieure à 4 millions d'euros, ainsi que justifier qu'il paie encore des impôts.

Patrick Balkany n'en a pas fini avec la justice, puisque ce dernier ayant été mis en examen pour abus de biens sociaux, détournements de fonds publics et prise illégale d'intérêts en février 2021, avec des soupçons qui se portent notamment sur des immeubles de bureaux qu'il aurait mis à disposition de son gendre sans le faire payer de loyer.

VIDÉO - Très affaibli, Patrick Balkany s'exprime à sa sortie de prison

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles