Quelles sont les solutions pour lutter contre l’érosion, sans attenter à la biodiversité ?

L'érosion qui s'aggrave menace des milliers d'habitations qui risquent la submersion d'ici 2050 à 2100. Si de nombreuses digues se sont construites pour empêcher la mer de gagner du terrain, elles font des dégâts en déviant les courants. Alors, d'autres solutions existent pour cohabiter avec cette conséquence du changement climatique , sans béton, ni tractopelle. Des méthodes dites douces.

Les habitants cohabitent avec la mer

A Mortagne, en Gironde par exemple, la digue a cédé après une tempête en1999 et n'a jamais été reconstruite. Alors, la mer est toujours là. Les habitants cohabitent avec elle et le littoral est devenu un grand pré-salé. Une bonne alternative, selon Olivier Allenou, responsable de l'antenne Charente-Maritime du Conservatoire d'espaces naturels Nouvelle Aquitaine.

"L'espace tamponne les vagues", explique-t-il sur Europe 1. "Ça n'empêche pas forcément la mer de monter, mais on apprend à vivre. On change un peu l'économie qu'il y avait avant, qui était plutôt céréalière. On a remis en place du pâturage moutons.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Des solutions pour repousser de quelques années une érosion inévitable

Faire confiance à la mer, retrouver un équilibre, c'est aussi l'objectif d'Espace Pur. L'entreprise bretonne a créé un outil pour aider les plages à se renforcer naturellement. C'est ce qu'explique la gérante, Béatrice Cornic : "Le stabiplage, c'est un cylindre, en fait en géo synthétique recyclable. Et quand les courants...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles