Quelles seront les plus grandes puissances mondiales à la fin de la décennie ?

Quelles seront les plus grandes puissances mondiales à la fin de la décennie ? (Crédit : Getty Images)

Selon les projections du FMI, les États-Unis ne seront plus la première puissance économique mondiale d’ici 2028.

Sommes-nous en train de vivre les dernières années de l'hégémonie américaine ? À en croire les savants calculs du Fonds monétaire international rapportés par Statista, les États-Unis verront la Chine les doubler au classement des plus grandes économies mondiales à la fin de la décennie en cours. De son côté, l’Inde accompagnerait la Chine et les États-Unis sur le podium en 2028. Déjà en 2022, l’économie indienne a "dépassé celle du Royaume-Uni, pour se hisser au cinquième rang mondial grâce à une croissance de l’ordre de 8%", indique RFI. Le pays le plus peuplé au monde ne compte pas ralentir le rythme dans le futur.

L’Asie domine, l’Europe décroche

Cette percée spectaculaire de l’Inde symbolise l’écrasante domination du continent asiatique dans le concert des grandes puissances en 2028 : quatre des six premières puissances mondiales seront situées en Asie. Outre la Chine et l’Inde, le Japon et l’Indonésie seront eux aussi invités à s'asseoir à la table des plus grands. Les Philippines et la Malaise s'y approcheront. "L’Indonésie mais aussi les Philippines et la Malaisie devraient voir leur main-d’oeuvre augmenter considérablement dans les années à venir contribuant à une augmentation du revenu disponible moyen selon le Forum économique mondial", indique Statista. "Des multinationales asiatiques, comme la chinoise Huawei et l'indienne Tata, ont déjà émergé au cours de ce siècle et d'autres devraient apparaître sur la scène mondiale", ajoute le site allemand spécialiste des statistiques. Ces bons résultats asiatiques ne font pas les affaires des économies européennes, reléguées au second plan.

La France toujours dans le top 10 en 2028

Septième économie mondiale il y a trente ans, la France devrait limiter les dégâts et conserver sa place dans le top 10 à la faveur d’une neuvième place, derrière la Russie et le Brésil. Alors qu’en 1992, quatre pays européens figuraient dans le top 10 (Allemagne, Italie, France, Royaume-Uni) pour seulement trois asiatiques (Japon, Chine, Inde), le rapport de forces devrait tourner en faveur de l’Asie à l’horizon 2028 avec plus que trois européens (Allemagne, France, Royaume-Uni) contre quatre asiatiques (Chine, Inde, Japon, Indonésie).

Les plus grandes économies mondiales en 2028, selon le FMI :

Chine

Chine (Crédit : Getty Images)
Chine (Crédit : Getty Images)

États-Unis

États-Unis (Crédit : Getty Images)
États-Unis (Crédit : Getty Images)

Inde

Inde (Crédit : Getty Images)
Inde (Crédit : Getty Images)

Japon

Japon (Crédit : Getty Images)
Japon (Crédit : Getty Images)

Allemagne

Allemagne (Crédit : Getty Images)
Allemagne (Crédit : Getty Images)

Indonésie

Indonésie (Crédit : Getty Images)
Indonésie (Crédit : Getty Images)

Russie

Russie (Crédit : Getty Images)
Russie (Crédit : Getty Images)

Brésil

Brésil (Crédit : Getty Images)
Brésil (Crédit : Getty Images)

France

France (Crédit : Getty Images)
France (Crédit : Getty Images)

Royaume-Uni

Royaume-Uni (Crédit : Getty Images)
Royaume-Uni (Crédit : Getty Images)

VIDÉO - Classement mondial RSF: la liberté de la presse "noyée" sous la désinformation