Quelles sont les restrictions imposées par le Qatar lors de la coupe du monde 2022 ?

Pixabay.com

Alcool, visa, sexe, drogue… À quelques jours du début de la Coupe du Monde au Qatar qui se tiendra du 20 novembre au 18 décembre prochain, le pays a annoncé des recommandations à destination des supporters qui viendront assister à la compétition. Le pays devient littéralement un stade à part entière, puisque seules les personnes munies de billets d’accès à des matches sont autorisées à entrer au Qatar depuis le 1er novembre, faute d’un nombre limité d’hébergement. Les supporters peuvent cependant être accompagnés de trois invités maximum qui doivent s’acquitter d’un droit d’entrée équivalent à 140 € s’ils sont âgés de plus de 12 ans.

Seuls les non musulmans de plus de 21 ans pourront consommer de l’alcool. Il est cependant interdit d’en apporter dans ses bagages, même provenant d’un « duty free ». Faute de pouvoir en acheter dans les magasins locaux, les visiteurs pourront boire dans la plupart des hôtels internationaux ou dans les stands de bières qui ouvriront à partir de trois heures et jusqu'à 30 minutes avant le début des matches. Ces stands rouvriront pendant une heure après le coup de sifflet final. Pour les fan zones de la Fifa, il sera possible de boire à partir de 18 h 30. Les personnes jugées trop ivre seront emmenées dans "un endroit où elles pourront se dégriser", a expliqué le directeur général du Mondial-2022, Nasser Al-Khater, sur Skynews.

Sans surprises, les drogues sont illégales et passibles de fortes sanctions, même en possession de petites quantités. Il est (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Qu'est-ce que la légitime défense ?
JO : tout savoir sur les mascottes des Jeux olympiques
Guerre en Ukraine : que présage le retrait des troupes russes de Kherson ?
La SNCF : des perturbations prévues tout le mois de novembre ?
Le français a-t-il tué les langues régionales ?