Publicité

Tout savoir sur les lois Egalim, source de la colère des agriculteurs

Les lois Égalim, un acronyme pour « Équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible pour tous », sont une série de mesures législatives en France. Adoptées en 2018, elles visent à rééquilibrer les relations entre les producteurs, les distributeurs et les consommateurs dans le secteur agricole et alimentaire. Voici quelques points clés de ces lois issues des États généraux de l’alimentation (ÉGA) :

  • Assurer un revenu équitable pour les agriculteurs en inversant la construction des prix : les agriculteurs proposent le contrat et le prix, en considérant leurs coûts de production. Elle autorise la renégociation des prix si les coûts des matières premières et de l'énergie fluctuent fortement. La loi élève également le seuil de revente à perte de 10 % sur les aliments et régule les promotions en termes de valeur et de volume, protégeant ainsi les agriculteurs, surtout face aux distributeurs.

  • Améliorer les normes sanitaires et environnementales, notamment par l'interdiction des néonicotinoïdes (dangereux pour les abeilles) et du dioxyde de titane utilisé seulement pour des raisons esthétiques.

  • Renforcer le bien-être animal en étendant le délit de maltraitance animale en élevage et en doublant les peines encourues, passant de 6 mois d’emprisonnement et 7 500 euros d’amende à 1 an d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende

  • Encourager une alimentation saine et durable, en intensifiant la lu...


Lire la suite sur LeJDD