Quelles couleurs politiques pour la prochaine coalition gouvernementale en Allemagne ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L’UE observe les négociations politiques en cours en Allemagne en vue de former la prochaine coalition gouvernementale. Le social-démocrate Olaf Scholz cherche à former un gouvernement avec les verts et les libéraux. Toutefois une coalition jamaïcaine entre les chrétiens-démocrates, les verts et les libéraux n'est pas écartée pour autant. Euronews a interrogé Ellen Ueberschär, co-présidente du la Fondation Heinrich-Böll, fondation proche du parti écologiste en Allemagne.

Euronews :

Le pays semble se diriger vers une coalition entre les sociaux-démocrates, les écologistes et les libéraux. C'est aussi votre sentiment?

Ellen Ueberschär :

Commençons par les résultats des élections. Nous voyons trois vainqueurs, les sociaux-démocrates d'abord, les verts et les libéraux. Et nous voyons des perdants. Il y a une forme de légitimité à voir ces 2 partis commencer les discussions.

Euronews :

En théorie une coalition jamaïcaine avec Armin Laschet comme chancelier est toujours possible. Mais est-ce que les écologistes peuvent l'approuver?

Ellen Ueberschär :

Avec Angela Merkel en tant que présidente du parti et comme chancelière il y avait une opportunité. Mais actuellement qu'est-ce que nous voyons? Nous voyons que les conservateurs se battent entre eux et ils doivent trouver leur juste milieu. Et ils semblent être usés en terme de programme et d'idées. Je dirais qu'il y avait une fenêtre en 2017 et à l'époque il y aurait eu des discussions, mais cela semblait comme une option. Mais aujourd'hui la tendance semble plus sombre qu'auparavant.

Euronews :

Qu'est-ce qu'apporterait un gouvernement dirigé par Olaf Scholz pour l'Europe et ses partenaires?

Ellen Ueberschär :

Olaf Scholz a dit que la priorité d'un nouveau gouvernement social-démocrate serait de construire une Europe souveraine dans un monde toujours plus complexe. Le SPD est un parti pro-européen et les verts encore plus. Et le parti libéral, le FDP l'est aussi. Mais je dirais qu'avec seulement les verts au gouvernement, l'Europe progresserait sur la neutralité carbone et le Pacte vert.

Euronews :

En Allemagne les verts sont depuis longtemps un parti implanté en politique et dans la société. Pourquoi cela n'est-il pas le cas ailleurs en Europe?

Ellen Ueberschär :

Je pense que cela est lié à l'histoire, avec l'histoire allemande et des conditions particulières. D' un autre côté regardons ce qui se passe ailleurs, les verts écossais sont entrés récemment au Parlement, regardez la Scandinavie, la France et même dans le sud dans un contexte plus autocratique. Disons-le comme ça il y a une forte poussée verte au niveau local. Nous voyons les maires de Zagreb, Budapest et d'autres villes dans l'est et le sud de l'Europe. Je pense que les idées écologistes progressent. Bien sûr les Verts en Allemagne sont une sorte de paradigme pour eux.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles