Quelles sont les origines du Poisson d'avril ?

David Fernandes
·4 min de lecture
Quelle est l'origine du Poisson d'avril ?

Comme le veut la tradition, vous n’échapperez sans doute pas à une blague en ce 1er avril. Il faut dire qu'en cette période morose, on ne dirait pas non à quelques petites blagues. Mais d’où le Poisson d’avril tient-il ses origines ?

Comme chaque année, vous allez sans doute vous faire avoir, mais ça fait partie du jeu. Que ce soit avec un poisson en papier collé dans votre dos ou avec une blague, les canulars font partie du folklore du 1er avril. C’est une tradition en France ainsi que dans de nombreux pays. Si les origines de cette journée ne sont pas certaines, il existe plusieurs théories à ce sujet grâce à quelques hypothèses ont pris de l’ampleur au fil des ans. Si vous souhaitez impressionner votre entourage en ce jeudi 1er avril 2021, voici tout ce qu’il faut savoir sur le Poisson d’avril.

Une tradition française

La théorie la plus répandue sur les fondements du Poisson d’avril date du XVIe siècle. À cette époque, l’année commençait à des dates différentes selon les provinces. Dans certaines régions, l’année débutait le 25 mars, date de la fête de l’Annonciation. Il était alors de coutume de prolonger les festivités jusqu’au 1er avril et de s’échanger des étrennes. En 1564, le roi Charles IX fixa, par l’édit de Roussillon, le 1er janvier comme date de début de l’année dans tout le royaume. Le pape Grégoire XIII généralisa ensuite cette mesure à l’ensemble du monde catholique avec l’adoption du calendrier grégorien en 1582. De nombreuses personnes avaient du mal à s’habituer au nouveau calendrier, et d’autres n’étaient tout simplement pas au courant de ce changement majeur. Ils continuèrent donc à s’échanger des cadeaux le 1er avril en suivant la tradition.

Le 1er avril 2016, la RATP avait renommé plusieurs stations de métro parisiennes. “Quatre-Septembre” s’est transformée en “Premier avril” le temps d’une journée (Getty)
Le 1er avril 2016, la RATP avait renommé plusieurs stations de métro parisiennes. “Quatre-Septembre” s’est transformée en “Premier avril” le temps d’une journée (Getty)

La naissance des blagues

Les premiers canulars auraient commencé suite à cette réforme. Pour se moquer de ces personnes, certains auraient pris l’initiative de leur jouer de vilains tours, en leur racontant des histoires ou en leur offrant de faux cadeaux, notamment de faux poissons. Si cette version des faits est la plus racontée, elle ne fait pas l’unanimité. 

Dans un article publié par National Geographic, Alex Boese, conservateur du musée des canulars à San Diego (Californie), réfute totalement cette théorie. “Le jour où les Français célébraient le début de l’année, légalement, était le jour de Pâques, et n’a donc jamais été associé au 1er avril”, explique-t-il. L’expression “Poisson d’avril” se retrouve également dans plusieurs écrits antérieurs à 1564, ce qui contredit aussi cette supposition. Selon une autre hypothèse, la tradition trouverait ses sources dans des fêtes et carnavals, où les farces et déguisements étaient monnaie courante.

Pourquoi un poisson ?

On s’est déjà tous posé cette question une fois dans notre vie. Pourquoi parle-t-on de Poisson d’avril et pas d’un pigeon d’avril par exemple ? Là encore, plusieurs théories existent et difficile de savoir laquelle est juste. La première explication possible est d’ordre religieux. Le 1er avril étant situé en période de Carême, la consommation de viande était moindre avant Pâques. À l’époque, les présents étaient souvent alimentaires. Il était donc de coutume de s’offrir des poissons comme étrennes et de faux poissons pour les plaisantins. Le poisson pourrait également faire référence à l’ichthus chrétien. Ce symbole en forme de poisson était utilisé par les chrétiens en signe de reconnaissance. Selon une autre version, le 1er avril correspondait au jour d’ouverture ou de fermeture de la saison de la pêche. Certaines personnes, pleines d’humour, offraient un hareng pour souligner que la pêche était très productive (pour le jour d’ouverture) ou infructueuse (jour de fermeture).

Le poisson en papier dans le dos ? Un classique en France (Getty)
Le poisson en papier dans le dos ? Un classique en France (Getty)

Le Poisson d’avril dans le monde

Si les origines exactes du Poisson d’avril restent donc un mystère, la tradition s’est répandue dans le monde entier. Le nom attribué à cette journée et les coutumes sont néanmoins différents selon les états. Dans les pays anglo-saxons, le "April Fools day est très populaire. Les habitants multiplient les blagues et les victimes sont renommées "April fools", que l’on pourrait traduire par "fous d’avril". Si vous vous rendez en Écosse début avril, soyez prudents. Ces petits plaisantins vous feront également des farces le 2 avril. Vous avez donc deux fois plus de chances de vous faire piéger. En Russie, la journée du 1er avril est baptisée le "jour des fous" tandis qu’au Portugal, on parle de "jour des mensonges". De célèbres poissons d’avril ont vu le jour un peu partout dans le monde, dont l’arbre à spaghetti de la BBC.

Ce contenu peut également vous intéresser :