Quatre questions sur les séismes qui ont frappé la Charente-Maritime

franceinfo
Un séisme de faible intensité a été enregistré samedi 6 avril à la limite de la Charente et de la Charente-Maritime, le deuxième dans la région en moins de trois semaines.

La terre a encore tremblé dans le sud-ouest de la France. A 6h44 samedi 6 avril, à une vingtaine de kilomètres au sud-est de Jonzac (Charente-Maritime), un séisme de magnitude 3,6 sur l'échelle de Richter (qui peut aller jusqu'à 9) a été ressenti. C'est la deuxième secousse dans la région après celle de magnitude 4,9 enregistrée le 20 mars. Cette activité sismique dans la région soulève quelques questions.

 

1. Où ont eu lieu les séismes ?

Le plus récent des deux tremblements de terre a été enregistré samedi 6 avril. Son épicentre est situé en Charente, au sud de Barbezieux, et à 21 km au sud-est de Jonzac (Charente-Maritime), selon Christophe Cira, du bureau central sismologique français (BCSF). "Il est localisé à environ 12 km de distance de celui du 20 mars", précise le chercheur à franceinfo. Le 20 mars dernier, la terre avait en effet déjà tremblé dans cette même région et l'épicentre était situé tout proche de la ville de Montendre (Charente-Maritime), avait rapporté France 3 Nouvelle-Aquitaine.

2. Pourquoi des séismes si rapprochés dans la même zone géographique ?

"C'est assez classique, il s'agit vraisemblablement d'une réplique de l'événement du 20 mars", éclaire Christophe Cira. Une première réplique de magnitude 3 avait déjà été ressentie une (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Cette vidéo peut également  vous intéresser :