Quatre questions sur la privatisation et l'entrée en Bourse de la Française des jeux

franceinfo

C'est officiel. La Française des jeux a lancé, jeudi 7 novembre, une souscription pour réserver des actions, avant l'entrée en Bourse du groupe prévue dans deux semaines. "La FDJ fait partie de notre patrimoine national, elle doit appartenir aux Français grâce à une participation populaire la plus large possible", a vanté Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, lors d'une conférence de presse organisée mercredi.

Le succès de l'opération dépend en grande partie de l'intérêt manifesté par les particuliers, ce qui explique les efforts du gouvernement pour battre campagne. Voici ce qu'il faut savoir sur cette opération inédite depuis près de quinze ans.

En quoi consiste l'opération ?

L'Etat, aujourd'hui actionnaire à hauteur de 72%, met sur le marché 52% du capital de la Française des jeux, une opération qui pourrait lui rapporter gros. Les titres vont être proposés pendant une période de souscription qui court jusqu'au 19 novembre à 20 heures pour les particuliers. Cette offre publique initiale doit aboutir à une première cotation de l'action à la Bourse, le 21 novembre.

La Française des jeux ne compte actuellement que 200 000 actions, mais la valeur nominale de chaque action va être divisée par 955 avant l'introduction sur (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi