Quatre questions sur la plateforme gouvernementale antidiscriminations mise en ligne aujourd'hui

franceinfo
·1 min de lecture

La lutte contre les discriminations passe par internet. La plateforme antidiscriminations, annoncée en décembre par Emmanuel Macron, a été mise en ligne vendredi 12 février. Elle est consultable à cette adresse : www.antidiscriminations.fr. La plateforme, gérée par les services de la Défenseure des droits, permet de signaler des cas de discrimination par internet et par téléphone, au 3928. Franceinfo vous résume le but de cette plateforme et son mode de fonctionnement.

Pourquoi créer cette plateforme ?

La France "n'a pas réglé" le problème des discriminations, a concédé Emmanuel Macron dans son interview à Brut en décembre. Il avait mis notamment en avant l'affaire Michel Zecler, ce producteur de musique noir passé à tabac par des policiers. "Aujourd'hui, quand on a une couleur de peau qui n'est pas blanche, on est beaucoup plus contrôlé (…). On est identifié comme un facteur de problèmes et c'est insoutenable", avait lâché le président de la République. Pour mettre un terme à ce sempiternel sujet, "le seul moyen de bouger", selon lui, "c'est de faire ce qu'on a su faire sur d'autres violences : mettre en place une plateforme commune pour que les gens puissent dénoncer de manière très simple, unique et nationale".

"On ne peut pas parler d'égalité des chances si on ne lutte pas contre les discriminations. (...) Cette plateforme, que nous lançons avec la Défenseure des droits aujourd'hui, c'est une plateforme qui est là pour accueillir la parole des personnes qui sont (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi