Quatre questions sur l'affaire Luc Besson, placé sous le statut de témoin assisté après des accusations de viol

franceinfo
·1 min de lecture

Accusé de viol par l'actrice belgo-néerlandaise Sand Van Roy, Luc Besson a été placé sous le statut de témoin assisté, à l'issue de son audition par une juge d'instruction, lundi 25 janvier. Il y a pratiquement trois ans, en mai et juillet 2018, l'actrice a déposé plusieurs plaintes à l'encontre du cinéaste. Des plaintes classées sans suite le 25 février 2019 par le parquet de Paris. La comédienne avait alors déposé une nouvelle plainte avec constitution de partie civile qui avait débouché sur l'ouverture d'une information judiciaire pour "viols", le 2 octobre 2019. Franceinfo fait le point sur l'affaire.

1 De quoi Luc Besson est-il accusé ?

"J'ai porté plainte contre lui pour m'avoir violée", expliquait l'actrice Sand Van Roy dans un entretien à franceinfo, en juillet 2018. Elle y racontait que, dans la soirée du jeudi 17 mai précédent, à l'hôtel le Bristol, à Paris, Luc Besson lui avait "imposé des actes sexuels non désirés", alors qu'elle avait clairement manifesté son refus. Elle racontait aussi avoir perdu connaissance à deux reprises et avoir reçu au moins un coup dans le dos. L'actrice avait déposé plainte pour viol dès le lendemain, vendredi 18 mai. Deux mois plus tard, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi