Quatre questions pour comprendre la guerre entre TF1, M6 et les opérateurs internet

franceinfo
Quatre questions pour comprendre la guerre entre TF1, M6 et les opérateurs internet

C'est une guerre larvée que se mènent TF1 et M6 avec les opérateurs internet. Les deux chaînes veulent être payées plus pour leurs diffusions sur les box. Alors que le patron de la "petite chaîne qui monte" menace de "riposter" dans un entretien aux Echos publié mercredi 19 avril, franceinfo revient sur ce bras de fer.

1Que demandent les deux chaînes ?

De l'argent, forcément. Les deux groupes veulent se faire payer par ceux qui commercialisent leurs chaînes, via leurs services de télécommunication, de câble ou de satellite. C'est TF1 qui a sonné la charge en février dernier. Aujourd'hui, seule la télé de rattrapage est rémunérée. Selon le patron de M6, rémunérer ces contenus est "absolument indispensable". Le groupe TF1, qui perçoit actuellement 10 millions d'euros de la part de CanalSat, Orange, Free et SFR, souhaite ainsi porter ce montant à 100 millions par an pour que ses chaînes TF1, TMC, NT1, HD1 et LCI soient diffusées sur les box internet, rapporte Le Parisien.

2Comment espèrent-elles y parvenir ?

Avec un bras de fer. En pratique, TF1 et M6 vont mettre en place ce qu'elles appellent une "riposte graduée". Dès le 30 avril, la première chaîne va couper la diffusion sur ordinateur, smartphone et tablette proposée sur les interfaces des opérateurs. Et à partir de l'été et sans accord d'ici là, le signal pourrait même être coupé directement sur les box.

3Que répondent les opérateurs ?

Les opérateurs ne voient aucune raison de changer l'équilibre actuel et de payer plus, expliquent Les Echos. Ils disent contribuer à l'exposition maximale des chaînes gratuites. Mais TF1 et M6, "affectées par la fragilité du marché publicitaire", estiment que leurs audiences importantes doivent être valorisées.

4Est-ce que vous risquez de perdre TF1 et M6 ?

Sur les box internet, c'est possible. Mais il vous restera la TNT pour voir les chaînes des deux groupes. Il faudra pour cela que votre poste (...) Lire la suite sur Francetv info

Économie : le secteur du nettoyage recrute
Emploi : deux millions de promesses d'embauches
"Phobie administrative" de Thomas Thévenoud : un an de prison avec sursis requis
Hugues Decosse (Deliveroo) : "On commence à être rentable"
Info Médias. Harold Valentin : "Dix pour Cent, c’est une série sur la vie de bureau"

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages