Quatre Palestiniens, dont un assaillant, tués par les forces israéliennes

Quatre Palestiniens, dont l'auteur d'une attaque et un combattant, ont été tués jeudi par les forces israéliennes en Cisjordanie et à Jérusalem , sur fond d'une poussée des violences liées au conflit israélo-palestinien. Dans l'après-midi, l'armée israélienne a indiqué mener un raid à Jénine, bastion des factions armées dans le nord de la Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël depuis 1967.

"Il y a deux martyrs tués par balle par les forces d'occupation et quatre personnes blessées (...)", a déclaré dans un communiqué le ministère palestinien de la Santé. Selon des sources locales, l'un des deux hommes tués est Farouq Jamil Salameh, 28 ans, un commandant des brigades al-Qods, branche armée du Jihad islamique, second mouvement islamiste palestinien après le Hamas .

Des violences qui surviennent après les élections législatives

Plus tôt dans la journée, dans la Vieille Ville de Jérusalem, située dans la partie orientale occupée depuis 1967 par Israël, un Palestinien de 20 ans, Amer Bader, a été abattu par les forces de l'ordre après avoir blessé trois policiers dans une attaque. L'homme "a sorti un couteau et a poignardé un officier", a indiqué la police. "Du fait de cette attaque au couteau, trois officiers de police ont été blessés" au total.

 

>> LIRE AUSSIJournaliste tuée lors d'une opération israélienne en Cisjordanie, appels à une enquête transparente

L'hôpital Shaare Zedek a indiqué avoir traité deux blessés, dans un état stable. "L'un souffrait de...


Lire la suite sur Europe1