Plus de quatre musulmans sur dix déclarent avoir été victimes de discrimination au cours de leur vie

franceinfo

Les discriminations et les agressions visant les musulmans en France sont plus fréquentes que dans l'ensemble de la population, selon un sondage réalisé par l'Ifop, diffusé mercredi 6 novembre. Commandée par la fondation Jean-Jaurès et la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT (Dilcrah), cette enquête a été réalisée du 26 août au 18 septembre par téléphone auprès d'un échantillon représentatif de 1 007 personnes s'identifiant comme de confession musulmane. Voici ses conclusions et les questions qu'elle pose.

Quelle est l'ampleur de ces discriminations ?

D'après ce sondage, 42% des musulmans vivant en France ont fait l'objet d'au moins une forme de discriminations liées à leur religion au cours de leur vie. Et pour beaucoup, c'est un problème auquel ils ont été récemment confrontés : 32% d'entre eux en ont vécu au moins une au cours des cinq dernières années.

Par ailleurs, 40% déclarent avoir fait l'objet de comportements racistes au cours des cinq dernières années, un taux deux fois plus important que dans le reste de la population (17%), souligne l'Ifop. Parmi les répondants concernés, 13% disent avoir "souvent" subi de tels comportements depuis 2014, 22% "parfois" et 5% (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi