Au moins 44 morts après des pluies diluviennes en Allemagne et Belgique

·3 min de lecture

par Wolfgang Rattay et David Sahl

SCHULD, Allemagne (Reuters) - Au moins 42 personnes sont mortes et des dizaines d'autres portées disparues jeudi dans l'ouest de l'Allemagne à la suite de pluies diluviennes qui se sont abattues à travers l'Europe, provoquant dans la nuit des crues soudaines ayant dévasté des villes et villages.

Les inondations ont également coûté la vie à deux hommes en Belgique, où une jeune fille de 15 ans est portée disparue après avoir été emportée par les eaux.

Dix-huit personnes ont péri et des dizaines d'autres sont portées manquantes dans la région viticole allemande d'Ahrweiler, dans le Land de Rhénanie-Palatinat, où la crue de l'Ahr, un affluent du Rhin, a emporté une demi-douzaine d'habitations, a rapporté la police.

Quinze personnes sont mortes dans la région d'Euskirchen, au sud de Bonn, ont déclaré les autorités locales, qui ont demandé aux habitants d'évacuer leurs maisons.

Des centaines de soldats et quelque 2.500 secouristes sont venus prêter main forte aux opérations de secours de la police, tandis que des blindés ont été déployés pour déblayer les routes et que des hélicoptères multipliaient les rotations pour évacuer les habitants réfugiés sur les toits de leurs maisons.

Environ 200.000 foyers sont privés d'électricité.

"Je n'avais jamais vu la rivière sortir de son lit en si peu de temps", a déclaré à la chaîne SWR un habitant âgé de 63 ans qui a dû fuir pour se mettre à l'abri après la diffusion d'une alerte aux crues à 02h00 du matin (00h00 GMT).

Plus au nord, dans le Land de Rhénanie du Nord-Westphalie, deux personnes ont été retrouvées mortes dans des caves inondées à Cologne. D'autres décès ont été recensés à Solingen, Unna et Rheinbach, a indiqué la police.

Ces inondations, et leur bilan, constituent la plus grave catastrophe naturelle en Allemagne depuis de nombreuses années. En 2002, des pluies diluviennes avaient causé la mort de 21 personnes dans l'est du pays, et plus de 100 au total dans le centre de l'Europe.

ÉVACUATIONS EN BELGIQUE ET AUX PAYS-BAS

S'exprimant depuis Washington, où elle rencontrait le président américain Joe Biden, la chancelière allemande Angela Merkel a promis une aide financière aux sinistrés.

"Vous pouvez être sûrs que toutes les administrations, fédérales, régionales et locales, vont unir leurs forces pour faire tout ce qu'elles peuvent pour sauver des vies, prévenir les dangers et atténuer les difficultés", a dit Angela Merkel, qui se retirera du pouvoir à l'issue des élections fédérales de septembre.

Armin Laschet, choisi par les conservateurs pour briguer la succession d'Angela Merkel, a imputé ces conditions météorologiques extrêmes au réchauffement climatique, alors que l'environnement est l'un des thèmes centraux de la campagne électorale.

Les transports ferroviaires, routiers et fluviaux sont désorganisés et le trafic maritime a été suspendu sur le Rhin.

De violentes averses orageuses sont encore prévues jeudi et vendredi dans le sud-ouest de l'Allemagne, selon les services météorologiques allemands.

En France, 12 départements de l'Est ont été placés en vigilance orange en raison des intempéries.

En Belgique, les autorités ont demandé aux habitants de Liège se trouvant dans une zone inondable aux abords de la Meuse et de l'Ourthe d'évacuer les lieux.

Dans la province de Limbourg, dans le sud des Pays-Bas, des milliers de personnes ont elles aussi reçu l'ordre de quitter leurs maisons au plus vite du fait de la menace d'inondations. Les autorités locales ont déclaré que la Meuse avait atteint un niveau historique.

A Valkenbourg, ville du Limbourg située près des frontières avec la Belgique et l'Allemagne, les eaux ont déjà englouti le centre-ville, forçant les résidents de maisons de retraite à évacuer, tandis qu'au moins un pont a été détruit.

L'armée a été déployée en renfort dans la région, où nombre de maisons ont été inondées.

(avec la contribution d'Emma Thomasson, Riham Alkousaa, Matthias Inverardi, Bart Meijer à Amsterdam, Phil Blenkinsop à Bruxelles; version française Jean-Stéphane Brosse et Jean Terzian, édité par Jean-Michel Bélot)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles