Quatre missiles balistiques chinois auraient survolé l'île de Taïwan, selon les autorités japonaises

Le DF 41, le missile balistique était au cœur du défilé militaire chinois du 1er octobre 2019. PHOTO D'ILLUSTRATION - GREG BAKER
Le DF 41, le missile balistique était au cœur du défilé militaire chinois du 1er octobre 2019. PHOTO D'ILLUSTRATION - GREG BAKER

Selon le ministère japonais de la Défense, des missiles balistiques lancés par Pékin dans le cadre de ses manœuvres militaires dans la région de Taïwan se sont échoués en mer, dans la Zone économique exclusive (ZEE) du Japon.

Les tensions continuent de grimper dans la région de Taïwan. Depuis la fin de la visite de Nancy Pelosi sur l'île et son retour à Washington, la Chine a commencé d'importantes manœuvres militaires en représailles et pour démontrer sa puissance. Cet après-midi, des missiles balistiques ont été tirés depuis le continent et ont survolé Taïwan, rapporte l'agence de presse Reuters.

Selon le ministère japonais de la Défense, cinq missiles balistiques chinois sont tombés dans la zone économique exclusive (ZEE) du Japon. Quatre d'entre eux ont survolé l'île, selon Tokyo.

Tokyo demande "l'arrêt immédiat" des manœuvres

Le Japon a déposé une réclamation auprès de la Chine par la voie diplomatique. Pour le ministère, c'est la première fois que des missiles balistiques chinois entraient dans la ZEE nippone. Tokyo appelle également à "l'arrêt immédiat" des manœuvres militaires chinoises autour de Taïwan.

Selon le média d'État chinois Global Times, la porte-parole du ministre chinois des affaires étrangères aurait démenti l'information, affirmant que la Chine et le Japon n'ont pas délimité les frontières dans les zones maritimes en questions. "Il n'est donc pas vrai que la zone d'opération militaire de la Chine se trouve à l'intérieur de la ZEE japonaise."

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - L'armée chinoise tire plusieurs missiles près de Taïwan

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles