Les quatre membres d'une mission spatiale privée sont de retour sur Terre

·2 min de lecture

Nommée Ax-1, cette mission était la première entièrement privée à se rendre dans la Station spatiale internationale.

Trois hommes d'affaires, accompagnés par un ancien astronaute de la Nasa, ont amerri le 25 avril au large de la Floride à bord d'un vaisseau de SpaceX, après avoir passé plus de deux semaines dans la Station spatiale internationale.

"C'était une mission incroyable"

La capsule a touché l'océan Atlantique à 13h06 locales (17h06 GMT). Sa vertigineuse descente a été freinée par son entrée dans l'atmosphère, puis par d'immenses parachutes. "A tous ceux nous ayant soutenus à travers le monde, vous avez fait un travail incroyable, c'était une mission incroyable", a déclaré l'Américain Larry Connor, l'un des passagers, depuis la capsule encore ballottée par la mer. Le vaisseau a ensuite été hissé à bord d'un navire de SpaceX. Les quatre passagers en sont sortis un par un, le pas peu assuré à cause du délai nécessaire pour se ré-acclimater à la pesanteur.

Nommée Ax-1, cette mission était la première entièrement privée à se rendre dans la Station spatiale internationale (ISS). L'entreprise américaine Axiom Space a acheté à SpaceX le moyen de transport, et rétribué la Nasa pour l'utilisation de sa station. Les quatre hommes - trois clients ayant payé des dizaines de millions de dollars chacun, et l'ancien astronaute hispano-américain Michael Lopez-Alegria - avaient décollé le 8 avril depuis la Floride. Ils étaient arrivés dans l'ISS le lendemain, où ils ne devaient initialement passer que huit jours. Mais leur retour a dû être plusieurs fois repoussé pour cause de mauvaises conditions météo. Ils ont ainsi finalement passé 15 jours dans l'ISS, et 17 en orbite. Aucun coût supplémentaire n'a été facturé.

Larry Connor, à la tête d'une société immobilière, le Canadien Mark Pathy, patron d'une société d'investissement, et l'ex-pilote israélien Eytan Stibbe, cofondateur d'un fonds d'investissement, refusent d'être considérés comme des "touristes spatiaux". Ils ont en effet réalisé, argumentent-ils, toute une série d'expériences à bord de l'ISS, en partenariat avec des centres de rech[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles