Les quatre membres d'une mission privée quittent l'ISS

·2 min de lecture

A bord de l'ISS, les quatre hommes ont réalisé toute une série d'expériences, en partenariat avec des centres de recherche.

, composée de trois hommes d'affaires et d'un ancien astronaute de la Nasa, a quitté dans la nuit du 24 au 25 avril le laboratoire volant où ils ont passé plus de deux semaines, direction la Terre. Une capsule de SpaceX s'est désamarrée de la station spatiale (ISS) à 21h10 heure de la côte Est américaine (01h10 GMT lundi), pour entamer le voyage retour. Elle doit amerrir au large des côtes de Floride lundi vers 13h00 (17h00 GMT).

Réalisation de plusieurs expériences

Les quatre hommes - trois clients ayant payé des dizaines de millions de dollars chacun, et l'ancien astronaute hispano-américain Michael Lopez-Alegria - ne devaient initialement passer que huit jours dans l'ISS. Mais leur départ a dû être plusieurs fois repoussé pour cause de mauvaises conditions météo. L'Américain Larry Connor, à la tête d'une société immobilière, le Canadien Mark Pathy, patron d'une société d'investissement, et l'ex-pilote israélien Eytan Stibbe, co-fondateur d'un fonds d'investissement, avaient décollé le 8 avril depuis la Floride. Ils étaient arrivés dans l'ISS le lendemain. A bord, ils ont réalisé toute une série d'expériences, en partenariat avec des centres de recherche. Celles-ci portaient sur le vieillissement ou encore la santé cardiaque. Ils ont également pu essayer un casque enregistrant les performances cognitives en apesanteur, selon le journal de bord de la Station, publié sur un blog de la Nasa. Le Canadien Mark Pathy a par ailleurs passé beaucoup de temps dans la fameuse coupole d'observation de l'ISS, afin de photographier la Terre.

L'idée d'une seconde mission approuvée

La mission a été baptisée Ax-1, et c'est l'entreprise Axiom Space qui a fait office d'agence de voyage spatial : elle a acheté à SpaceX le moyen de transport, et rétribué la Nasa pour l'utilisation de sa station. La Nasa a déjà formellement approuvé le principe d'une deuxième mission, Ax-2.

Image tirée d'une vidéo de la Nasa des techniciens dans la salle de contrôle observant le désamarrage de la mission AX-1 de la Station spatiale (ISS), le 24 avril 2022 à Hawthorne, en Californie (NASA TV/AFP - Handout)
Image tirée d'une vidéo de la Nasa des techniciens dans la salle de contrôle observant le désamarrage de la miss[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles