Quatre erreurs à ne pas commettre avant de changer de vie

·1 min de lecture

Si vous ressentez le besoin de changer de vie, vous n'êtes pas le seul. D'après un sondage Ipsos mené en 2015, 47% des Français considèrent être en train "de passer à côté de leur vie". Si changer son alimentation ou se mettre progressivement au sport peut déjà être un défi pour certains, opter pour un changement plus radical (changer de métier ou déménager dans un autre pays par exemple), peut s'avérer être un véritable parcours du combattant.

Dans "Sans Rendez-vous", le docteur en psychologie et psychanalyste, Saverio Tomasella, auteur de Renaitre après un traumatisme (Eyrolles) ou Derrière le mur coule une rivière. Le roman initiatique du lâcher-prise (Leduc), fait le point sur quatre erreurs à ne pas commettre avant de décider d'un changement de vie.

Ne pas confondre besoin de changement et déprime

Tout d'abord, il faut savoir reconnaître les signes avant-coureurs qu'un changement de vie s'avère nécessaire. Saverio Tomasella en égrène quelques-uns au micro d'Europe 1 comme l'ennui, une satisfaction qui n'est pas pleine et entière, l'épuisement, ou encore la fatigue. Mais attention, à ne pas confondre une déprime, voire une dépression. Pour ce faire, il faut identifier si on "se dévitalise". "Si je vis dans un environnement où l'on me critique tout le temps, je vais perdre mon énergie, sans pour autant être déprimé." Et il en va de même avec la monotonie qui va saper petit à petit notre "goût de vivre". 

D'après le psychanalyste, si une activité ou un lieu entraîne un renou...


Lire la suite sur Europe1