Quatre départements du Sud-Est en vigilance orange pour orages et inondations

·2 min de lecture
Quatre départements du Sud-Est, le Gard, l'Hérault, la Drôme et l'Ardèche, placés en vigilance orange par Météo-France pour orages et inondations (AFP/PHILIPPE HUGUEN)

Quatre départements du Sud-Est, le Gard, l'Hérault, la Drôme et l'Ardèche, ont été placés samedi en vigilance orange par Météo-France pour orages et inondations, un épisode pluvio-orageux "intense" étant attendu à partir de 22H00 et jusqu'à dimanche midi.

Le Gard et l'Hérault sont placés en vigilance orange "pluie-inondation" tandis que la Drôme et l'Ardèche sont concernés par un risque d'"orages", selon Météo-France.

"Les premières cellules orageuses ont rapidement circulé sur l'Hérault et le Gard, donnant au passage entre 20 et 30 mm" de précipitations, soulignait le dernier bulletin de l'institut météorologique samedi à 16H00.

"A partir de la première partie de nuit, la situation deviendra de plus en plus orageuse du Languedoc à la vallée du Rhône", anticipe Météo-France, mais "c'est surtout sur la seconde partie de nuit que les orages les plus violents seront observés", avec des cumuls de précipitations pouvant atteindre de 70 à 100 mm "en moins de 3 heures" sur les départements concernés.

Il y a "une forte incertitude sur la localisation et l'intensité des orages les plus violents", précise Météo-France.

Ces orages pourraient "provoquer localement des dégâts importants" et "des vies et des biens peuvent être localement mis en danger", avertit-il, en prévenant que "de fortes précipitations" sont "susceptibles d'affecter les activités humaines", "quelques perturbations" pouvant notamment affecter les transports ferroviaires.

Pour faire face aux fortes précipitations attendues, les sapeurs-pompiers de l'Hérault ont annoncé sur le réseau social Signal qu'ils allaient mobiliser des "spécialistes du risque aquatique" et renforcer leurs centres de secours pour la nuit.

La ville de Montpellier a de son côté reporté toutes les manifestations prévues dimanche, afin "de ne faire courir aucun risque à la population".

Vendredi, le Préfet de l'Hérault avait averti sur Twitter que la baignade serait "très dangereuse" samedi sur le littoral, en raison d'une forte houle attendue, avec des vagues de 2 mètres. Une même alerte a été lancée samedi par les préfets de l'Aude et des Pyrénées-Orientales, toujours sur Twitter.

Il y a une dizaine de jours, de violents orages et des pluies records avaient touché le département du Gard, qui avait même été brièvement placé en vigilance rouge, là encore pour risques d'orages et d'inondations. Lors de cette journée, neuf personnes avaient trouvé la mort, victimes de la houle, en voulant nager malgré les vagues, deux dans l'Aude, cinq dans l'Hérault et deux dans les Bouches-du-Rhône.

jra/ol/mpm

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles