Quatre conseils pas "farfelus" pour vieillir en bonne santé

·1 min de lecture

L'adage dit que "la vieillesse est un naufrage". Mais ce n'est, fort heureusement, pas une fatalité. Invité de "Sans Rendez-vous", le médecin gériatre, et auteur du livre Quand je serai vieux, tout ira bien (Hachette), Antoine Piau, livre quatre conseils pour résister aux affres du temps. Selon lui, la façon dont on vieillit dépend "aux deux tiers de notre mode de vie", le reste étant laissé à la discrétion de la génétique. Il est donc possible d'œuvrer activement à vieillir en bonne santé. 

>> Retrouvez l'intégralité de Sans rendez-vous en replay et en podcast ici

Stimuler son cerveau

La première des choses à faire pour traverser les années en bonne santé est de faire fonctionner ses méninges. En la matière, "on parle souvent de faire des sudokus pour stimuler notre intellect, mais avant ça il faut avoir des amis et parler à des gens", affirme Antoine Piau. "Plus le nombre, l'intensité et la qualité de vos relations sociales sont importantes, plus l'est votre espérance de vie en bonne santé. C'est aussi important que le résultat de votre prise de sang." En revanche, "parler météo avec la voisine ne suffit pas, il faut aller chercher la contradiction."

Réduire le nombre de médicaments quand c'est possible

Sujettes à de nombreuses maladies, les personnes âgées doivent souvent prendre toute une série de médicaments quotidiennement. Si cette part de la population est la première bénéficiaire des avancées de la médecine, elle en est également la première victime, à en croire...


Lire la suite sur Europe1