Quatre candidats, un socle commun mais des divergences : la primaire des écologistes est lancée

·1 min de lecture

Les écologistes se lancent dans leur primaire, neuf mois avant la présidentielle. Qui de Yannick Jadot, Delphine Batho, Sandrine Rousseau ou Éric Piolle, représentera EELV à la présidentielle de 2022 ? Malgré un socle commun, ils affichent certaines divergences. Les votants trancheront à la rentrée. Résultats le 28 septembre.

La primaire écolo est lancée. Lundi, pendant que la maire de Paris, Anne Hidalgo, réunissait ses soutiens à Villeurbanne, les écologistes, eux, se réunissaient dans la capitale pour donner le coup d'envoi de leur primaire, avec quatre candidats sur la ligne de départ. Ils ont reçu les 28 soutiens nécessaires, sur 219 parrains et marraines répartis entre les cinq organisations (EELV, Générations, Mouvement des progressistes, Génération écologie, Alliance écologiste indépendante). Malgré les critiques sur un risque de division à gauche, les écologistes ont vanté leur choix.

"Nous sommes les seuls à être clairs pour la présidentielle, avec un processus transparent, ouvert, démocratique, pour que tout le monde puisse s'y retrouver", a déclaré Hélène Hardy, une des organisatrices.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Un socle commun, mais des nuances

Parmi eux, l'eurodéputé Yannick Jadot, le maire de Grenoble, Éric Piolle (qui sera l'invité de la matinale d'Europe 1, mercredi à 8h15), l'ancienne numéro 2 d'Europe Écologie-Les Verts (EELV), Sandrine Rousseau, et l'ex-ministre de l'Écologie, Delphine Batho. De son coté, le président de Cap Écologie et candidat aux régionales en Paca, Jean-Marc Governatori, n'a pas rassemblé le nombre de parrainages suffisants.

Au cours de cette primaire, les candidats défendront un socle programmatique commun, mais avec des nuances. Que ce soit sur le libéralisme ou les alliances avec le reste de la gauche, des divergenc...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles