Quatre ans de prison requis contre "l'homme aux cornes" de l'assaut du Capitole

·1 min de lecture

La justice américaine a réclamé 51 mois de prison contre un militant pro-Trump complotiste, devenu l'un des assaillants emblématiques du Capitole avec sa coiffe aux cornes de bison le 6 janvier dernier, selon des documents judiciaires. Jacob Chansley, "chaman" autoproclamé et adhérent aux théories du complot de QAnon, avait été arrêté quelques jours après les faits. Encourant jusqu'à 20 ans de prison, il avait plaidé coupable d'intrusion illégale et de conduite violente début septembre devant un tribunal fédéral de Washington. 

Son avocat, invoquant "ses remords sincères", ses problèmes psychologiques et les 317 jours passés en détention, a plaidé la "compassion du tribunal" pour imposer une peine "beaucoup plus légère".

Chansley avait plaidé coupable en août

Armé d'une lance, torse nu et affublé d'une coiffe de cornes de bison, le trentenaire originaire de Phoenix, dans l'Arizona, avait participé à l'envahissement du Congrès, avec des centaines de partisans de Donald Trump, pour empêcher les élus de valider la victoire du démocrate Joe Biden à l'élection présidentielle.

Un autre assaillant, Scott Fairlamb, originaire du New Jersey, a été condamné mercredi à 41 mois de prison pour sa participation à l'attaque et pour avoir agressé un policier, la peine la plus sévère énoncée jusqu'ici contre les quelque 660 personnes inculpées pour l'attaque contre le siège du Congrès. Il avait plaidé coupable en août.

Mais pour expliquer sa sévérité, l'accusation note dans un document publié m...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles