Quatre anecdotes scientifiques pour animer vos repas de famille !

·2 min de lecture

Ne nous voilons pas la face : beaucoup d’entre nous n'échapperont pas, lors des réunions familiales de fin d’année, aux traditionnels poncifs anti-science. Vient toujours un moment où le tonton climatosceptique ou la belle-sœur antivax trouve opportun de lancer une remarque susceptible de dégénérer en débat houleux et de gâcher la digestion de la bûche de Noël.

Pour éviter de tomber dans un tel cercle vicieux, nous vous proposons quatre contre-feux à allumer en cas d’urgence. Quatre anecdotes scientifiques, extensions étonnantes du champ des connaissances et sources d’un émerveillement a priori consensuel. Cerise sur le gâteau : ces anecdotes sont issues des quatre dossiers de notre nouveau magazine, qui sortira en janvier. Une manière pour nous de vous faire patienter jusque-là, et de vous souhaiter de bonnes fêtes !

Retrouvez la science qui marquera 2022 dans le Mag Futura

1. Pourquoi la Lune a-t-elle des taches ?

Nous pouvons l’admirer presque tous les soirs et certains s’amusent à imaginer des personnages dans ses contrastes sombres. Plusieurs mythologies voient même dans ses taches le contour d’un lapin divin vivant sur la Lune. L’astromobile chinois Yutu 2, premier engin humain à rouler sur la face cachée de la Lune en 2019, porte pour cette raison un nom signifiant « lapin de jade ». On doit par ailleurs à l’astronome Michael Florent van Langren, auteur d’une des premières cartes lunaires en 1645, la dénomination de « mer » pour désigner ces larges cratères, car l’on pensait alors ces taches sombres reflétaient l’existence d’océans sur la Lune.

En réalité, ces zones plus sombres révèlent la présence de basalte. Elles sont le vestige d’anciennes coulées de lave gigantesques qui ont rempli les plus gros cratères lunaires, il y a 3,7 à 3,3 milliards d’années. Cette lave provenait de l’intérieur de la Lune, extrêmement chaud à cette époque. Le magma, sous l’effet de la pression, tendait alors à remonter vers la surface mais il n’est parvenu à percer la croûte...

> Lire la suite sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles