Quatre étoiles (Cstar) Isabelle Carré : "Jouer les croqueuses d’hommes est très amusant"

·1 min de lecture

Avec son doux minois d’héroïne romantique et évanescente, Isabelle a imposé, au fil de sa belle filmographie, l’image d’une femme-enfant au charme discret. Dans Quatre étoiles (2006), fantaisie signée Christian Vincent, où elle incarne Franssou, une prof d’anglais grisée par un héritage et la vie de palace, elle s’est métamorphosée en femme fatale digne de l’âge d’or de Hollywood. "J’ai adoré ce personnage. Jouer les croqueuses d’hommes est très amusant."

À lire également

Julia Roberts, Kate Winslet... : Mieux en blonde, brune ou rousse ? (PHOTOS)

Pour ses débuts en comédie, l’actrice doutait. Saurait-elle faire rire, être glamour ? Deux fois oui. Si Shirley MacLaine est sa référence absolue, Isabelle s’est aussi inspirée de Marilyn, dont elle chantonnait le célèbre Diamonds Are a Girl’s Best Friend, pour vamper la caméra et le personnage de José Garcia, et pour se donner du courage. "J’ai commencé à me déhancher timidement, puis, de plus en plus. Je me suis sentie portée par l’audace de mon personnage." Ses impressions après la plus glamour des scènes de sa carrière ? " C’est très jouissif et libérateur d’être dans la séduction et l’audace. "

Quatre étoiles : mardi 23... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles