La quasi-totalité d’une rédaction démissionne, une possible sanction contre C8 et la condamnation de Valeurs Actuelles confirmée en appel