Quasi-cristaux, pass sanitaire, feux californiens : l'actu des sciences en ultrabrèves

·2 min de lecture

Dans cette sélection du 13 octobre 2021 : une découverte sur leur structure remet les quasi-cristaux sur le devant de la scène, le projet de loi prolongeant le recours au pass sanitaire présenté en Conseil des ministres fait grincer des dents et un nouvel incendie fait des ravages en Californie.

L'actualité des sciences du 13 octobre 2021, c'est :

En matériaux :

  • Découverts en 1982, les quasi-cristaux sont une sorte d'alliage métallique dans lequel les atomes sont ordonnés mais assemblés de façon non périodique, contrairement aux cristaux ordinaires.

  • Durs comme l'acier et flexibles à haute température, leur seul point faible réside dans les microfissures qu'ils comportent, favorisant leur corrosion.

  • Des chercheurs ont découvert que dans certaines conditions, de petits quasi-cristaux peuvent entrer en collision et se fondre ensemble, formant alors un plus grand et unique cristal sans ces imperfections.

En politique :

  • Le projet de loi prolongeant le recours au pass sanitaire jusqu'au 31 juillet 2022 était présenté aujourd'hui en Conseil des ministres.

  • À droite comme à gauche, les oppositions contestent fermement la décision d'enjamber l'élection présidentielle.

  • Le texte de loi durcit les sanctions en cas de fraude au pass sanitaire, jusqu'à cinq ans d'emprisonnement et 75.000 euros d'amende.

En climat : .

  • À quelques kilomètres de Santa Barbara en Californie, un incendie difficilement maîtrisable a dévasté près de 55 kilomètres carrés.

  • Plus de 765 pompiers tentent d'éteindre ce feu, mis en difficulté par les forts vents qui sévissent dans la région.

  • Pour l'instant maîtrisé à 5% seulement, il ne s'agit que du dernier en date de l'une des pires années en terme d'incendies.

En aliments : .

  • La preuve que l'être humain savait déjà fabriquer de la bière et du fromage persillé il y a presque 3000 ans a été trouvée par une équipe d'archéologues dans des déjections fossilisées.

  • Ces déjections préhistoriques, plutôt désignées par le plus noble terme "paléofèces", ont permis d'établir que la diète d'un mineur aux temps préhistoriques était essentiellement constituée de céréales, fruits et fèves.

  • Plus surprenantes, la présence de traces de champignons a mis les chercheurs sur la piste selon laquelle les humains maîtrisaient déjà l'art de la fermentation pour[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles