Quartiers prioritaires : le gouvernement annonce un plan de 3,3 milliards d'euros

En plein Beauvau de la sécurité, le Premier ministre Jean Castex s'est rendu vendredi 29 janvier à Grigny (Essonne), dans un "quartier de reconquête républicaine", à l'écoute du malaise des policiers. Le Premier ministre doit annoncer sept nouveaux quartiers de reconquête républicaine pour porter leur nombre à 62, ainsi que 180 policiers et gendarmes supplémentaires et la création de 600 postes de médiateurs et d'éducateurs spécialisés. 1 milliard d'euros acté par le plan de relance Le maire de Grigny, qui a accompagné Jean Castex, a récemment écrit au président de la République afin de réclamer des moyens pour les quartiers prioritaires ; 1 milliard d'euros avait déjà été acté par le plan de relance. Le Premier ministre envisage un effort global de 3,3 milliards d'euros. Autre annonce qui concerne Grigny, mais pas seulement : un plafonnement à 40% de logements dits très sociaux pour éviter que certaines communes atteignant ce seuil soient encore plus paupérisées.