Quartiers défavorisés: Macron demande au gouvernement de recevoir les élus inquiets

Anne Saurat-Dubois avec Ambre Lepoivre
·2 min de lecture

Le chef de l'Etat a entendu l'appel au secours de 150 maires qui lui ont écrit. Il demande au gouvernement "de travailler avec eux sur la base des propositions formulées dans leur lettre".

Emmanuel Macron a demandé au gouvernement de recevoir les élus inquiets pour les quartiers défavorisés durant la crise et qui lui ont lancé, vendredi, un "appel au secours", a indiqué ce samedi l'Elysée.

"Le Président a bien reçu la lettre. Il partage les inquiétudes et les objectifs des signataires" et "demande au gouvernement de recevoir ces élus et de travailler avec eux", a indiqué l'Elysée, sans préciser de date à ce stade.

De plus, Emmanuel Macron "tient à ce que France Relance soit au rendez-vous pour les quartiers populaires comme pour la ruralité (...) Dans cette optique, le President de la République demande au Gouvernement de travailler avec eux sur la base des propositions formulées dans cette lettre".

"1% solidarité"

Ces quelque 150 élus ont demandé dans leur lettre ouverte qu'1% des 100 milliards d'euros du plan de relance soit sanctuarisé pour les "territoires en décrochage", dont la "détresse sociale et économique" a été accentuée par la crise sanitaire.

Ce "1% solidarité" sur les 100 milliards d'euros censés aider de 2020 à 2022 la France à rebondir face à la récession, permettra d'abonder prioritairement plusieurs fonds, selon les signataires: pour "les associations oeuvrant pour la jeunesse et les publics en difficulté", "la création de comités locaux de solidarité" et de "maisons médicales et de centres de santé" dans les villes les plus pauvres, ainsi que "la mobilisation des acteurs de l'emploi".

Les 150 élus sont des maires ou présidents d'agglomérations, qui indiquent représenter "près de 10 millions d'habitants".

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :