Quarantaine et risque d'amende : ce qui change pour certains voyageurs arrivant en France

·1 min de lecture

Ils devaient jusque-là s'engager à respecter un isolement de 7 jours, comme tous les voyageurs arrivant en France. Mais face au développement des variants du Covid-19, le gouvernement a décidé de renforcer, dès samedi, le protocole pour les personnes venant du Brésil, d'Inde, du Chili, d'Afrique du Sud et d'Argentine - mais aussi de Guyane, où le variant brésilien se propage rapidement. Ces dernières feront désormais l'objet d'une "mise en quarantaine de 10 jours, décidée par arrêté préfectoral" et strictement contrôlée. 

>> LIRE AUSSIRentrée scolaire, déplacements, vaccins... Ce qu'il faut retenir des annonces du gouvernement

Un test PCR de moins de 36 heures nécessaire…

Concrètement, "seuls les ressortissants français et européens ayant leur résidence principale en France pourront entrer sur le territoire national" en provenance de ces pays, selon Gérald Darmanin. Ces voyageurs devront justifier à leur arrivée d'un test PCR "de moins de 36 heures", contre 72 auparavant, et seront "systématiquement" testés à nouveau, par un test antigénique. La quarantaine s'appliquera quel que soit le résultat. 

… Mais une quarantaine dans tous les cas

Le lieu de cette quarantaine en France devra avoir été déclaré à la compagnie aérienne avant l'embarquement, avec un justificatif de domicile ou une réservation d'hôtel - si ces documents ne sont pas probants, le voyage pourra être interdit. A l'arrivée, un nouveau contrôle de ces justificatifs aura lieu. 

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

 ...


Lire la suite sur Europe1