Une quarantaine de navires de l'Otan mouillent à Stockholm avant des exercices

La Suède, comme la Finlande, a demandé son entrée dans l’Otan. Sa candidature est en train d’être examinée, mais cela n’empêche pas le royaume nordique d’être déjà très proche de l’Alliance atlantique, et ce, depuis de longues années. Les habitants de Stockholm ont pu s’en rendre compte avec l’arrivée dans leur port d’une quarantaine de bateaux de guerre, qui vont participer à partir de ce dimanche à des manœuvres en mer Baltique.

Avec notre correspondant à Stockholm, Frédéric Faux

Le navire-amiral de cette flotte, les habitants de Stockholm n’ont pas pu le rater. Le porte-hélicoptère USS Kearsarge, et ses 257 m de long, a bien eu du mal à trouver sa place dans le port de la capitale suédoise. Autour de lui, à quai, dans différents endroits de la ville, 40 autres bâtiments sont venus des États-Unis, mais aussi d’une douzaine d’autres pays alliés.

Opération de communication

C'est une belle opération de communication pour l’Otan, qui a fait étape à Stockholm alors que la Suède fête ce week-end les 500 ans de sa marine. Et pour ceux qui sont venus voir et surtout photographier cette imposante armada, tout cela ressemblait bien à une répétition générale avant l’entrée dans l’Alliance atlantique de leur pays.

Cette flotte quitte Stockholm ce dimanche pour rejoindre la mer Baltique, où elle va participer à douze jours de manœuvres, aux portes de la base navale russe de Kaliningrad.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles