Quarantaine. Modi confine 1,3 milliard d’Indiens à domicile

Courrier international (Paris)
1 / 2

Quarantaine. Modi confine 1,3 milliard d’Indiens à domicile

Lors d’une allocution solennelle à la télévision, ce mardi 24 mars au soir, le Premier ministre indien a mis son pays à l’arrêt total pour trois semaines, afin d’empêcher un désastre sanitaire.

L’Inde est sous le choc. Alors que des mesures de confinement de grande ampleur se mettaient en place depuis déjà plusieurs jours, le Premier ministre, Narendra Modi, a décidé de placer son pays en “confinement total” pour une durée de vingt-et-un jours, à compter de mardi 24 mars à minuit, relate l’Indian Express. Dans une allocution télévisée d’une demi-heure, le dirigeant nationaliste a justifié son choix radical par le fait que la pandémie de coronavirus créait “une situation sans précédent”.

Le confinement de la population - 1,350 milliard d’habitants - vise à imposer “la distanciation sociale” à chacun et s’avère être “la seule solution pour stopper la progression du virus”, a-t-il dit. “L’objectif principal du gouvernement est de sauver des vies”, a-t-il martelé, faisant aussi remarquer que “de nombreux pays puissants” étaient actuellement “en détresse”, non qu’ils manquent de ressources pour combattre le fléau, mais simplement parce que le virus avance “comme un feu de paille”.

Soulager le portefeuille des particuliers

Narendra Modi a par ailleurs annoncé le déblocage immédiat de 150 milliards de roupies (1,8 milliard d’euros) pour venir en aide au système de santé. Quelques heures plus tôt, la

[...] Retrouvez cet article sur Courrier international

À lire aussi :
Asie du Sud. Face au coronavirus, l’Inde et ses voisins cumulent les fragilités
Santé. L’Inde est-elle prête à affronter l’épidémie due au coronavirus ?
Couvre-feu. Face au coronavirus, Narendra Modi prépare l’Inde à des semaines très difficiles
Peine de mort. Les violeurs de Delhi ont été pendus