Quarantaine : Dieudonné verbalisé pour être sorti de chez lui

·1 min de lecture
Dieudonné, habitué des déplacements en Turquie, ne se serait pas présenté aux forces de l'ordre lors d'une visite de contrôle de quarantaine, ce mardi 18 mai, à son domicile.
Dieudonné, habitué des déplacements en Turquie, ne se serait pas présenté aux forces de l'ordre lors d'une visite de contrôle de quarantaine, ce mardi 18 mai, à son domicile.

De retour de vacances en Turquie, Dieudonné était sommé de respecter une quarantaine de 10 jours. Une mesure sanitaire que l'humoriste controversé n'aurait pas respectée, d'après des informations du Parisien, ce mercredi 19 mai. Censé être isolé dans son domicile de Saint-Lubin-de-la-Haye (Eure-et-Loir), le polémiste de 55 ans n'était pas présent chez lui lorsque les gendarmes de la brigade territoriale autonome (BTA) d'Anet ont frappé à la porte, ce mardi après-midi. À la place, les militaires ont été reçus par sa secrétaire. Cette dernière a dû alors justifier l'absence de Dieudonné : l'ancien comédien, sujet aux polémiques pour ses propos négationnistes, était parti « faire des courses », rapporte le journal.

En réaction, les gendarmes auraient alors signifié leur intention de verbaliser Dieudonné. Car les textes sont clairs : en raison de l'épidémie de Covid-19, les déplacements entre la France et la Turquie sont soumis à des mesures sanitaires renforcées, explique le Quai d'Orsay sur son site. Concrètement, les personnes voyageant entre les deux pays doivent nécessairement présenter un test PCR négatif de moins de 36 heures et un justificatif de domicile où est effectuée la quarantaine obligatoire de dix jours. Cette quarantaine, que Dieudonné n'aurait pas respectée, est décidée par arrêté préfectoral et contrôlée par les services de police ou de gendarmerie. Les contrevenants s'exposent à une amende de 1 000 euros à 1 500 euros en cas de récidive. Ni [...] Lire la suite