Quarantaine: en Angleterre, cette dispense passe mal

·2 min de lecture
Cette dispense de quarantaine pour les cadres supérieurs et dirigeants passe mal en Angleterre (photo d'illustration - Halfpoint Images via Getty Images) (Photo: Halfpoint Images via Getty Images)
Cette dispense de quarantaine pour les cadres supérieurs et dirigeants passe mal en Angleterre (photo d'illustration - Halfpoint Images via Getty Images) (Photo: Halfpoint Images via Getty Images)

ROYAUME-UNI - Un deux poids, deux mesures face à la pandémie de Covid-19 qui ne passe pas outre-Manche. Au Royaume-Uni, il a été annoncé ce mardi 29 juin que certains cadres supérieurs et dirigeants d’entreprise arrivant de pays placés sur l’“Amber List” (où l’on retrouve notamment la France) n’auraient plus besoin de s’isoler obligatoirement à leur arrivée en Angleterre si leur voyage est susceptible de présenter “un avantage économique important pour le Royaume-Uni”, note Sky News.

Une décision qui est loin de faire l’unanimité. Angela Rayner, cheffe adjointe du Labour, n’y est notamment pas allée par quatre chemins: “Désolée pour le langage non parlementaire, mais c’est vraiment se foutre de notre gueule”, a-t-elle tweeté.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

“Ce sont les travailleurs les moins bien payés qui ont permis à notre pays de traverser cette crise, risquant leur vie en première ligne. C’est une gifle offensante pour eux et montre les vraies couleurs de ce gouvernement”, a-t-elle dénoncé avant d’ajouter dans un second tweet:

“Encore une fois, c’est une règle pour ceux qui sont au sommet et une autre pour tous les autres. C’est se moquer totalement des sacrifices du peuple britannique pendant cette pandémie et ce double standard est une insulte aux travailleurs de première ligne et dont le peuple britannique sera à juste titre dégoûté.”

Des critères stricts

Selon le département des Affaires britannique (BEIS), sous réserve de respecter des critères stricts, ces hommes et femmes d’affaires pourraient “temporairement” éviter la quarantaine obligatoire -mise en place depuis le 8 juin pour les voya...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles