Quantum of Solace (France 2) Comment Mathieu Amalric a raflé le rôle du méchant dans un James Bond ?

·1 min de lecture

Toujours au service de sa Très Gracieuse Majesté, même s'il fait de cette mission une croisade personnelle, Bond n'a qu'une idée en tête : venger la mort de Vesper, la seule femme qu'il ait jamais aimée. Cette quête de sang l’entraîne sur la piste d'une organisation criminelle, Quantum, dont certains projets coïncident avec ceux de la CIA... voire du MI6 !

Il a raflé la mise avec Casino Royale et redoré le blason de 007, Daniel Craig rempile dans cette suite directe (une première !). Moins percutant que le précédent, ce 22e opus, mis en scène par Marc Forster (World War Z), remplit son cahier des charges côté action, James Bond girl (Olga Kurylenko, sublime) et méchants avec Mathieu Amalric... C’est son rôle d’agent trouble dans Munich, de Spielberg, qui a donné à Marc Forster l’idée de recruter l'acteur français pour jouer le méchant de ce 22e James Bond. L’acteur fétiche de Depleschin prouve qu’il n’est pas juste un cérébral : "Arrêtons avec les intellos. J’adore le côté physique. J’ai appris des cascades incroyables pour cette bagarre de malade mental avec Daniel Craig." Une séquence mise en boîte en dix jours. L’occasion pour Mathieu de "faire plaisir à l’enfant qui est toujours en moi".

Quantum of Solace : dimanche 22 novembre à 21h05 sur France 2

Julien Barcilon

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi