Quand Michel Piccoli évoquait sa fin de vie: "J'aimerais ne pas mourir"

Louise Wessbecher
Michel Piccoli dans

CINÉMA - “Michel Piccoli est l’un des acteurs les plus complets, les plus éclectiques du cinéma français”, a réagi le président Emmanuel Macron suite à l’annonce de la mort du comédien. Michel Piccoli est décédé à l’âge de 94 ans des suites d’un accident cérébral le 12 mai dernier.

Outre les nombreux hommages rendus à ce géant du cinéma – de son ami Gilles Jacob, ancien président du Festival de Cannes à Brigitte Bardot, avec qui il a partagé l’affiche du “Mépris” de Jean-Luc Godard –, une séquence d’archives où Michel Piccoli évoque justement sa vieillesse et sa mort a beaucoup ému les internautes.

L’extrait est tiré du documentaire “L’extravagant Monsieur Piccoli” d’Yves Jeuland sorti en 2016 et notamment disponible sur Arte.tv et sur la plateforme de l’INA Madelen. Si le documentaire mêle archives et extraits des nombreux films de la carrière de Michel Piccoli, il contient aussi des passages où le comédien revient sur ses choix cinématographiques et sur la trace qu’il laissera derrière lui.

Et c’est plus particulièrement cette scène, où le héros de “Les choses de la vie” dessine sa fin, qui prend tout son sens aujourd’hui:

 “Quel souvenir aimerais-je laisser? Qu’est-ce que j’aimerais qu’on dise de moi? Je n’ai certainement jamais imaginé ce que l’on pourrait écrire sur moi dans les manuels d’histoire du théâtre ou du cinéma français. ’Michel Piccoli a aimé son métier, ou... il a servi de son mieux. Ce serait pas mal, et je crois que c’est vrai.

Je suis déjà dans cette situation où on écrit sur moi au passé, mon élément naturel c’était le désordre des choses, il n’y a plus de choses... On peut se souvenir de la joie d’avoir fait toutes ces choses que l’on a faites et puis on pense à toutes celles qu’on imagine encore pouvoir...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post