Quand Julien Odoul prenait au sérieux le suicide des agriculteurs

·1 min de lecture
Quand Julien Odoul prenait au sérieux le suicide des agriculteurs
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

POLITIQUE - Parler du suicide des agriculteurs avec sérieux et gravité dans les médias, mais en plaisanter en petit comité. Le contenu d’un enregistrement dévoilé par Libération ce vendredi 4 juin vient quelque peu ternir l’image de l’ardent défenseur de la cause rurale que Julien Odoul a tenté d’imprimer ces dernières années. La tête de liste du RN aux élections régionales en Bourgogne-Franche-Comté, qui estime n’avoir “rien à justifier”, se borne à dénoncer en retour “les accusations mensongères de la presse islamo-gauchiste”, pourtant confirmées par d’autres médias.

En septembre 2019, la question du “bien-être animal” est évoquée lors d’une réunion du groupe RN à la région à laquelle participaient Julien Odoul, Julien Guibert et Jacques Ricciardetti, tous les trois conseillers régionaux du Rassemblement national. Comme le montre le document audio mis en ligne par le quotidien, le thème de la discussion provoque déjà un premier rire dans l’assistance avant que le “bien-être de l’éleveur” ne soit abordé avec davantage de légèreté. Des participants vont alors complètement se lâcher. Jacques Ricciardetti lance sur un ton amusé : “L’agriculteur qui se pend au faîtage de son hangar… doit-il laisser une trace? S’est-il pissé dessus?”, se demande-t-il. “Est-ce que la corde est française ?”, surenchérit Julien Odoul, provoquant l’hilarité chez les représentants du parti lepéniste.

Quelques mois plus tôt, au micro de France Bleu Besançon, Jul...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles