Qualifications CAN 2021: le Gabon usé en Gambie

·2 min de lecture

L’équipe du Gabon a perdu 2-1 sur le terrain de celle de la Gambie, ce 16 novembre 2020 à Bakau, dans le groupe D des qualifications pour la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2021). Les Gabonais ont été forcés de passer la nuit à l’aéroport de Banjul, suite à un sombre blocage administratif.

Pierre-Emerick Aubameyang avait promis l’enfer aux Gambiens après avoir été forcé de passer la nuit dans un terminal de l’aéroport de Banjul. Mais, ce 16 novembre 2020, plutôt que la vengeance de la superstar de l’équipe du Gabon, on a surtout assisté à l’énorme boulette de son gardien de but.

À la 51e minute, alors qu’Anthony Mfa Mezui tente de dégager le ballon, le portier gabonais le loupe en effet totalement. L’ailier Modou Barrow en profite pour s’en saisir et aller le loger au fond des filets : 1-0. Déjà peu convaincants en première période, les Panthères sombrent totalement en deuxième.

Les Scorpions poussent pour doubler la mise et y parviennent après plusieurs ratés, à la 80e minute. Servi dans la surface, l’avant-centre Musa Barrow met ainsi le 2-0 d’un plat du pied.

Un enquête ouverte par la CAF

À court d’énergie et d’idée, la sélection gabonaise parvient certes à réduire le score d’un coup de tête du défenseur Bruno Ecuela Manga, sur un coup franc de Denis Bouanga (2-1, 90e). Mais elle repart de Gambie avec un fâcheux revers, alors qu’une victoire l’aurait qualifiée directement pour la prochaine Coupe d’Afrique des nations (CAN 2021).

► À (re)lire : CAN 2021: calendrier, résultats, classements des qualifications

Le blocage inexpliqué qu’ont subi durant plusieurs heures les Gabonais à l’aéroport suffit-il à expliquer cette contre-performance ? Toujours est-il que la Confédération africaine de football (CAF) s’est saisie du dossier, indique un communiqué : « Le Secrétaire général de la CAF a clairement déploré cette situation malheureuse avant d’informer les deux parties de sa décision de saisir les instances disciplinaires en vue d’examiner les causes de cet incident, d’en établir les responsabilités et d’appliquer les sanctions conséquentes. » Affaire à suivre ?