Qualifié d'ex-mari violent par The Sun, Johnny Depp perd son procès contre le tabloïd

·1 min de lecture

La justice ne lui a pas donné raison. En 2018, The Sun publiait un article retraçant la relation entre Johnny Depp et Amber Heard : le couple s'est marié en 2015, avant de divorcer un an plus tard. L'actrice accuse notamment la superstar de violences conjugales. Dans son article, The Sun qualifiait l'acteur "d'ex-mari violent", alors que l'ancien couple est en plein procès. Johnny Depp choisit d'attaquer le tabloïd pour diffamation.

À lire également

Tension entre Marine Le Pen et Apolline de Malherbe autour de l'islamisme : "Arrêtez avec ce type de comparatif" (VIDEO)

Ce lundi 2 novembre, la justice a fini par donner son jugement sur cette affaire. La Court britannique n'a pas donné raison à Johnny Depp, affirmant que les termes utilisés par The Sun n'avaient pas de caractère diffamatoire. "Bien que le plaignant ait prouvé les éléments nécessaires de sa cause d’action en diffamation, les accusés ont montré que ce qu’ils ont publié, dans le sens des mots tenus, était essentiellement vrai", a déclaré le juge Justice Nicol.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi