Publicité

Qu’est-ce que le thiaclopride ?

Terminé la « concurrence déloyale ». Gabriel Attal a dévoilé un ensemble de mesure visant à mieux encadrer les importants agricoles venus de pays tiers, parmi elle l’interdiction d’importer en France des fruits et légumes traités avec le pesticide thiaclopride. Interdis en France depuis 2018, cet insecticide de la famille des néonicotinoïdes est un produit redoutable contre les parasites de la plante. Fabriqué par le géant pharmaceutique Bayer, ce produit se propage sur l’ensemble du végétal, du pollen aux feuilles en passant par les fleurs. Commercialisé sous les noms de « Calypso » et « Biscaya », il est principalement utilisé pour éliminer les pucerons et les doryphores sur les cultures de colza, de maïs, de betteraves et de pommes de terre.

Très controversée, cette substance aurait un impact néfaste sur les insectes pollinisateurs tels que les abeilles, selon plusieurs études depuis les années 2010. Une menace reconnue en 2013 par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA). Cette toxicité se propagerait également « dans les eaux souterraines, impactant également la santé humaine » et notamment la fertilité et les fœtus. Il est d’ailleurs déjà classé comme un potentiel perturbateur endocrinien au Canada et cancérigène probable aux États-Unis.

À lire aussi Colère des agriculteurs : les écologistes fustigent la suspension du plan Ecophyto

Pourtant, malgré son interdiction sur l’ensemble de l’Union européenne en 2020, les consommateurs français ac...


Lire la suite sur LeJDD