Publicité

Qu’est-ce que la « taxe lapin » ?

Drôle de nom pour une taxe. Le 30 janvier, Gabriel Attal a affiché sa volonté de faire payer les rendez-vous non honorés chez le médecin. « Quand on a un rendez-vous chez le médecin et qu'on ne vient pas sans prévenir, on paye », a lancé le Premier ministre depuis la tribune de l'Assemblée nationale lors de son discours de politique générale. Avec la « taxe lapin », une pénalité financière serait imposée aux patients qui ne se présentent pas à leurs rendez-vous médicaux sans en avoir annulé ou reporté au préalable.

Les rendez-vous non honorés sont un véritable fléau pour les médecins. D'après des évaluations menées par l'Académie de médecine et le Conseil national de l'ordre, on estime que 6 à 10 % des patients manquent à leurs engagements en ne se présentant pas aux consultations prévues avec les professionnels de santé. Résultat : 27 millions de rendez-vous sont perdus chaque année !

Le Sénat avait déjà voté cette taxe en novembre 2023, mais la mesure a finalement disparu du projet de loi de finances de la Sécurité sociale pour 2024.

Cette taxe a deux objectifs :

  • Responsabiliser les patients

  • Redonner du temps utile aux professionnels de santé

L’actuel locataire de Matignon n’a pas encore défini les contours de l’entrée en vigueur de ce projet de taxe lapin. Cependant, en avril 2023, Gabriel Attal à l’époque ministre délégué chargé des Comptes publics, avait annoncé dans Ouest-France un mécanisme de sanctions : « Si vous ne vous présentez pas, le remboursement du ren...


Retrouvez cet article sur LeJDD