Parti socialiste : qu’est-ce que le récolement ?

© Christophe ARCHAMBAULT / AFP

Pour savoir qui a remporté le congrès du Parti socialiste et deviendra premier secrétaire, le finaliste Nicolas Mayer-Rossignol, contestant la victoire revendiquée par le sortant Olivier Faure, a demandé que la commission de récolement se réunisse, afin de valider les résultats de l’élection.

Issu du latin recolere, le récolement signifie « passer en revue ». Apparu dès le XIVe siècle, le terme tire ses origines du domaine juridique. D’après l’Académie française, ce mot désigne l’action de lire à des témoins la déposition qu’ils ont faite afin de s’assurer qu’ils maintiennent leurs propos.

Retrouvez toutes les antisèches du Journal de Demain ici 

Aujourd’hui, on parle de récolement pour désigner une opération de contrôle de la présence d’un document ou d’un objet dans une collection d’un musée, au sein d’une bibliothèque ou d’une archive. À l’aide d’une liste, le récoleur va vérifier si chaque item indiqué est physiquement présent dans la collection.

En France, il est obligatoire de procéder à un récolement des archives municipales et départementales à chaque nouveau mandat. Tous les dix ans, l’ensemble des musées du pays doivent aussi réaliser cette opération afin de mieux connaître l’état de conservation des œuvres, d’identifier celles qui sont en danger et définir des priorités de restauration.

Le mot est donc aussi usité en politique. La commission du récolement du PS est chargée d’examiner les procès-verbaux des élections et de trancher les litiges autour du vote. Ne fi...


Lire la suite sur LeJDD