Publicité

Qu’est-ce que la peine de mort ?

La peine de mort, ou peine capitale, est la plus haute sanction pénale. Lorsqu’elle est appliquée, le condamné est exécuté après avoir été reconnu coupable de « crime capital ». La peine de mort est un jugement rendu par le pouvoir judiciaire au terme d’un procès. En France, les méthodes d’exécution ont varié au fil du temps.

Sous l’Ancien Régime, les peines de mort pouvaient être exécutées par : potence, bûcher, roue, écartèlement, ébouillantage et décapitation à l’épée pour les nobles.

Après l’Ancien Régime, le condamné était soit :

  • Fusillé lorsqu’il relevait des tribunaux militaires

  • Décapité dans tous les autres cas

Selon le décret du 20 mars 1792, le seul moyen d’exécution retenu était la guillotine à deux exceptions près :

  • Quand, par suite de circonstances de guerre ou de difficultés de communication, les « bois de justice » (échafauds) ne pouvaient être amenés sur les lieux fixés pour l’exécution

  • Quand la mort était prononcée pour des crimes contre la sûreté de l’État

La dernière exécution en France fut celle d’Hamida Djandoubi le 10 septembre 1977 à la prison des Baumettes de Marseille, condamné à mort pour assassinat, viol et torture.

La peine de mort a été abolie en France par la loi du 18 septembre 1981 après deux jours de débats. Le projet de loi, voté à l’Assemblée (363 voix contre 117) et au Sénat (160 voix contre 126) a été porté par Robert Badinter, à l’époque ministre de la Justice. Selon les données de l’Ipsos, en décembre 1980, 61 % des Français ét...


Lire la suite sur LeJDD