Qu’est-ce que le pegging, cette pratique sexuelle de plus en plus répandue ?

De plus en plus répandu, le pegging demeure pourtant une pratique sexuelle encore confidentielle auprès du grand public. Interrogées au sujet de leurs ébats, les femmes étaient 5% à avoir déjà pénétré l’anus de leur partenaire avec un objet.

Le pegging intègre directement cette catégorie dans la mesure où il correspond à une pratique sexuelle où la femme pénètre l’anus de l’homme via un gode-ceinture. Mais pour quelles raisons et pour quel plaisir ?

Le pegging, une pratique sexuelle en vogue

Il s’agit tout d’abord d’inverser les rôles. Cette fois, c’est la femme qui pénètre et l’homme qui est pénétré. Selon le blog Cravache & Chocolat, il s’agit pour les hommes hétérosexuels de découvrir, en couple, le plaisir de la sexualité anale. Les femmes, elles, peuvent ainsi « expérimenter la sodomie masculine ». Un moyen de « transcender les idées préconçues » et de bouleverser les normes au passage. Côté plaisir, le pegging vient stimuler la prostate. Une zone érogène pour les hommes. Un moyen pour eux de comprendre (si ce n’était pas déjà le cas), qu’en massant la prostate, ils pouvaient avoir des orgasmes.

Discuter avant de pratiquer

Des orgasmes d’ailleurs plus intenses et plus longs selon les adeptes de la pratique. De quoi se laisser tenter… Mais pour tester le pegging, rien ne vaut en amont une véritable discussion au sein du couple. Si la pratique semble, doucement, se démocratiser, elle est encore suffisamment (...)

Lire la suite sur Closer

Infarctus : quels sont les signes avant-coureurs ?
"Ce n’est pas un sujet" : cette question à laquelle Marie-Sophie Lacarrau ne veut absolument plus répondre
Charles III : "Une grande synergie", ce nouveau personnage important qui devrait plaire au Roi
Fertilité masculine : ces aliments déconseillés
Quel est le signe le plus positif ?